Coup de Gueule arrow Editos arrow La démocratie communale renforcée
La démocratie communale renforcée Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
12-10-2006

Image Au-delà des résultats des formations politiques sur l'échiquier bruxellois (gains cdH et PS, statu quo MR et recul Ecolo), la voix des électeurs a été bien entendue dans la grande majorité des communes.

 

Schaerbeek est l'exemple le plus frappant : le PS et ses instruments de pouvoir auront tout tenté pour imposer Laurette Onkelinx comme bourgmestre, au prix de concessions et de renoncements idéologiques, d'attitudes flattant l'appartenance communautaire et religieuse ou encore d'un préaccord faisant fi du verdict des urnes.
Il aura fallu le courage d'Isabelle Durant - pour tenir face aux pressions énormes et éviter un déni de démocratie - qui décida de s'allier avec la Liste du Bourgmestre, largement en tête, avec comme candidat maïeur un Bernard Clerfayt littéralement plébiscité (12654 voix de préférence, le meilleur score jamais réalisé dans un scrutin communal).

À Anderlecht et Molenbeek, où un double mano a mano s'est produit entre Jacques Simonet et Eric Tomas, d'une part et Philippe Moureaux et Françoise Schepmans, d'autre part, les ennemis d'hier, MR et PS, se sont associés.
Leur antagonisme dans les débats a permis de faire reculer l'extrême droite, tout en sortant les Ecolos du collège.

Dans toute une série de plus petites entités (Berchem, Jette, Etterbeek, Evere, Saint-Gilles, Woluwe-Saint-Pierre, Koekelberg, Boitsfort, Saint-Josse), le bourgmestre en place, apprécié pour sa bonne gestion, a reçu une prime de l'électeur le confortant dans sa position. L'aspect proximité a largement joué et démontre ainsi le lien fort qui unit
le citoyen à sa chère commune.
À Bruxelles-Ville, les personnalités nationales (Freddy Thielemans et Joëlle Milquet) ont survolé le scrutin et dopé leurs listes PS et cdH respectives, en anticipant remarquablement l'évolution sociologique de l'électorat. Le PS cueille aussi les fruits d'un rayonnement retrouvé de la capitale, mais fait payer aux Verts le pari perdu de Laurette à Schaerbeek, en renvoyant dans l'opposition un de leurs personnages les plus emblématiques, Henri Simons.
A Auderghem et Woluwe-Saint-Lambert, où des combats fratricides avaient lieu, ce sont les trublions qui ont joué et...perdu : Didier Gosuin a triomphé (meilleur taux de pénétration des 19 communes) dans son mano a mano avec Alain Destexhe et Olivier Maingain a réussi à fédérer ses troupes pour ravir le maïorat à Danielle Caron, à la tête d'une coalition trop hétéroclite. Dans ces deux entités, comme à Bruxelles-Ville, l'apparition d'une liste avec une dénomination pas clairement identifiable pour l'électeur a sans doute joué en défaveur des challengers.
Dans les deux dernières communes, la réalité historique et sociologique a retrouvé ses droits:à Ixelles, le PS a gardé
la main et est reparti dans un attelage avec le MR, première force politique; à Forest enfin, le PS a repris la main à la tête d'une coalition inédite PS-Ecolo.
Partout, le choix majoritaire de l'électeur aura été respecté. La démocratie communale s'en trouve renforcée...

Commentaires
Add NewSearchRSS
Laisser un commentaire
Nom:
Titre:
Security Image

Powered by JoomlaCommentCopyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.Homepage: http://cavo.co.nr/

 
< Précédent   Suivant >
Ma Tribune
Coup de Gueule
Coup de Coeur
Carnets
Dossiers
Editos
Interviews
Interviews
Carnets
Interviews
Baudouin en bref
Mes bons plans
Login Form





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Les dernières