Coup de Coeur arrow Dossiers arrow Voitures au diesel : un danger qui pollue et qui tue !
Voitures au diesel : un danger qui pollue et qui tue ! Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail
10-04-2008

Pourquoi la Belgique est-elle un des pays les plus pollués au monde? Parce que la Belgique promotionne les voitures diesels lorsque plusieurs pays ont déjà interdit les voitures diesels [Japon, Brésil, NY par exemple] et que d’autres dissuadent les consommateurs d’en acheter [en Suisse et en Grande-Bretagne le diesel est plus cher que l’essence]. Une grande partie du parc automobile belge sont des voitures de société : il est beaucoup plus cher de prendre un leasing essence que diesel car la voiture ne se revendra pas.

Ainsi, en Belgique nous perdons entre 12 et 36 années de vie principalement à cause des voitures diesels [voir le graphique ci-joint, qui montre les années de vie perdues à cause du diesel. La zone la plus noire de toute l’Europe est la Belgique; source ESA].
L’explication est simple et connue depuis des décenies : le diesel est une huile qui pyrolise lors de la combustion pour former des benzopyrènes qui entrent dans le sang par les poumons et s’intercalent entre les bases de l’ADN pour provoquer des cancers au niveau de tous nos organes.
Nos parents nous ont toujours dit de jeter une cuisson dont l’huile [ou le beurre] avait brûlé, car c’était hautement cancérigène.
Le diesel [gasoil] est une huile, l’essence est une essence : la différence entre flamber une crèpe à l’alcool et la flamber à l’huile, c’est la différence entre rouler à l’essence et au gazole !
Aujourd’hui, un nombre croissant de personnes décèdent dans d’atroces souffrances d’une «crise d’asthme» en plein épisode d’alerte aux particules fines : les pneumologues affirment que les asthmes qui apparaissent après 50 ans étaient inconnus il y a 15 ans. Ils sont directement imputés aux particules émises par les voitures diesels.
Pourquoi les voitures et pas les camions ou les chaudières ?
Les particules rejetées par les voitures sont beaucoup plus fines et pénètrent plus profondément dans les poumons jusqu’à passer dans le sang. De plus, les émanations se font à hauteur d’homme dans les prises d’air d’habitacle.

 

Diesel moins cher à l’achat mais plus cher à produire
Le diesel a un meilleur rendement parce qu’on l’achète au volume. Comme il est plus dense, on «consomme» moins de volume… mais il émet plus de pollution [le CO2 n’est pas un polluant, il est totalement inoffensif : il est le résultat d’une combustion parfaite et complète] et son rendement par rapport aux liaisons chimiques est moindre que l’essence.
Il est moins cher que l’essence car il est moins taxé : le diesel est plus dense, il faut donc plus de pétrole et plus d’énergie [en particulier pour enlever le souffre et la paraffine] pour le produire.
Il est donc plus cher que l’essence à produire et la différence que l’on observe à la pompe est dû à un régime de taxation plus favorable : les pétroliers gagnent d’avantage et le promotionne en faisant croire que c’est plus «écologique».


Effet de serre élevé
Le diesel émet moins de CO2 car il émet à la place toute une série de molécules exotiques qui possèdent un effet de serre beaucoup plus important que le CO2 [particulièrement transparent…] et qui sont mortelles [dérivés nitrés, dérivés sulfurés, particules de suie, benzopyrènes etc…]

Filtres subsidiés
Il faut savoir que les [rares] filtres à particules des voitures n’éliminent que les grosses particules [moins dangereuses]. Ces filtres sont pourtant largement subsidiés à l’aide de primes pour soutenir le secteur pétrolier.
Sur le mazout de chauffage, les accises sont pourtant moins chers. Or, de plus en plus de Belges fraudent et utilsent ce combustible pour rouler. Ils faut donc augmenter les contrôles et recruter des fonctionnaires supplémentaires. C’est un coût dont personne ne parle.

En Belgique, nous avons atteint des pics de 780µg/M3 cet hiver avec régulièrement 250 à Bruxelles et les mesures sont prises en hauteur …
A 70cm du sol où les enfants respirent et les voitures ont leur prise d’air [les benzopyrènes se concentrent dans les habitacles], les taux sont encore plus élevés!
Il est temps d’agir pour nos enfants…

Commentaires
Add NewSearchRSS
Helen - Alternative d'échange Unregistered | 14/07/2008 20:54:54
Oui mais on ne peut pas dire qu'on aie un vaste choix. D'après Manu (qui étéait à l'école avec nous) les alternatives à brève échéance sont les hybrides et le GAZ nat et plus tard l'hydrogène mais attention l'hydrogène ne doit pas être conçu avec du Pétrole.

Helen
Laisser un commentaire
Nom:
Titre:
Security Image

Powered by JoomlaCommentCopyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.Homepage: http://cavo.co.nr/

 
< Précédent   Suivant >
Ma Tribune
Coup de Coeur
Carnets
Dossiers
Editos
Interviews
Interviews
Carnets
Interviews
Baudouin en bref
Mes bons plans
Login Form





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Les dernières