Derniers posts
Ca frite chez les Belges
17-05-2010

La crise belge expliquée aux français par la rédac chef du Soir, Béatrice Delvaux.

C'était il y a 2 ans... plein de lucidité et sans langue de bois : cela n'a pas pris une ride.

A revoir ici

 
"Tous bilingues en 2000 !" Vraiment ?
26-01-2010

En communauté française, les taux de redoublement restent affolants : un élève sur cinq rate au moins une année en primaire; seuls 40 % des élèves terminent leurs secondaires sans avoir échoué une fois !
Or, hasard ou coïncidence, 90% des chômeurs sont unilingues...
Rappelez-vous le slogan énoncé à l'emporte-pièce par Laurette Onkelinx [alors ministre de l'Enseignement] : "tous bilingues en 2000 !"

Lire la suite...
 
Tueries du Brabant : l'ouvrage de référence est sorti !
01-12-2009
Un travail de bénédictin qui analyse dans le contexte de l'époque et qui propose une vision à large spectre des affaires reliées aux "Tueries du Brabant".
Voilà ce que propose l'auteur, le journaliste d'investigation Guy Bouten, pour tenter de dénouer cette énigme qui, plus de 25 ans après les faits, reste toujours en défaut de coupables.
Lire la suite...
 
L'Ecole de la confiance
13-11-2009
 J'ai co-signé avec une série de parents et enseignants une carte blanche parue ce vendredi dans La Libre Belgique. En voici le texte :
 
L’école de la confiance : Eléments de réflexions sur une plateforme durable pour la réussite scolaire
L'avant projet de décret publié ce week-end par le Cabinet de Marie-Dominique Simonet constitue aux yeux des signataires de cette carte blanche une étape positive dans la reconstruction d’une « école de la confiance », c’est-à-dire d’une plateforme durable pour la réussite scolaire, vecteur d’épanouissement personnel et d’émancipation sociale de chaque enfant. Cet avant projet semble en effet vouloir respecter cinq principes fondamentaux permettant de fonder une telle « école de la confiance ». 
Lire la suite...
 
Au service du pays
24-10-2009

Henri Moreau de Melen [1902-1992] est issu d'une vieille famille catho liégoise. Avocat, il est mobilisé en 1940. Fait prisonnier, il connaît la captivité jusqu'en 1945. De retour à Bruxelles, il apprend avec stupéfaction que le Parti socialiste réclame l'abdication du roi Léopold III. Par conviction, il s'engage aux côtés des léopoldistes pour le retour du Roi en Belgique.
Élu sénateur en 1946, il devient ministre de la Justice dès 1948 en plein débat sur la peine de mort applicable aux collaborateurs nazis. Ministre de la Défense nationale en 1950 dans le gouvernement de Jean Duvieusart, il vit de l'intérieur les tractations politiques qui mènent au retrait du roi Léopold III.
Lire la suite...
 
Ma Tribune
Coup de Coeur
Carnets
Dossiers
Editos
Interviews
Interviews
Carnets
Interviews
Baudouin en bref
Mes bons plans
Login Form





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
Les dernières