Paradoxe
26-12-2008
Celui qui était considéré comme "monsieur bonne gouvernance" est celui qui fait une faute que peu de premiers ministres ont fait avant lui dans toute l'histoire de la Belgique....
Cela montre non seulement les limites de "l'homme" Leterme...
Cela met en lumière que l'on a réussi à faire autour d'un homme nationaliste avant d'être fédéral, limité dans sa vision....et qui a été plébiscité par 800.000 électeurs.
Cela devrait faire réfléchir les quelques démocrates qui règnent dans ce pays....
Pour être juste, le même aveuglément existe du côté francophone avec le cas Daerden, affairiste, manipulateur, clientèliste et alcoolique.
Quand nous serons tous pauvres, nous n'aurons plus d'autre choix que de choisir des gens compétents.
En attendant, on a droit à des politiques aux talents inversément proportionnels à leur ego...
Et on nous ressort Wilfried Martens qui, en 10 ans, a fait plongé la dette publique dans les années 80, après avoir dans les années 60 pris la tête des marches flamandes sur Bruxelles et du Walen buiten à Louvain...
Pauvre pays !
Commentaires
Add NewSearchRSS
Laisser un commentaire
Nom:
Titre:
Security Image

Powered by JoomlaCommentCopyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved.Homepage: http://cavo.co.nr/